Le vin rosé à l’apéritif

Vin Rosé à l'apéroLe vin rosé à l’apéritif

On commence à le savoir, le rosé n’est pas un mélange de vin rouge et de vin blanc. Il résulte d’une moindre macération des peaux de raisins noires dans le jus.

Vin de chaleur, le rosé est de plus en plus consommé par les français. Il représente aujourd’hui 28% de la consommation de vin en France (soit deux fois plus qu’il y a 20 ans) plaçant ainsi le pays comme premier consommateur de rosé avec 11,8 litres par habitant et par an (Agrex Consulting).

Les modes de consommation évoluent, notamment dans le domaine vinicole. Les femmes sont de plus en plus friandes de ce breuvage léger et facile à déguster. Souvent associé à l’apéritif, il peut même se boire avec des glaçons ou aromatisé sans tomber dans la transgression. En effet le monde du vin étant jusqu’à lors stricte et conventionné, ses nouveaux modes de consommation deviennent moins statutaires et permettent une plus grande liberté de dégustation. Ainsi, le rosé est considéré comme le vin de l’instant, concrétisant un moment de partage dès les premiers rayons de soleil printanier.

Ce contenu a été publié dans Tonton News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>